Vu sur le web n°25

Publié le 6 juin 2011

Le Liban et l’Egypte, futurs membres de Finances & Conseil Méditerranée (FCM)

Après la France, l’Algérie, le Maroc et la Tunisie, le FCM compte agrandir son réseau avec des experts libanais et égyptiens. Selon le site d’actualité économique Econostrum, le FCM est le premier réseau méditerranéen des professionnels du chiffre, du droit et du conseil. Fort d’une centaine d’experts, le groupe se réunira prochainement au Maroc pour traiter de la thématique des énergies renouvelables.

 

 

Le Liban ouvre un musée du vin en 2013

Le vin connaît une nouvelle jeunesse depuis 2007 au Moyen-Orient. En effet, la production et le chiffre d’affaires sont en pleine croissance et la qualité ne cesse de s’améliorer. D’après le portail d’information de la filière vigne et vin Vitisphère, le Liban fait partie de ces pays au fort potentiel viticole. Dès lors, le pays va accueillir le premier musée de la vigne et du vin du Moyen-Orient, qui sera situé dans la vallée de Bekaa et devrait ouvrir en 2013.

 

 

Le financement du cinéma panafricain discuté à Cannes

Selon le site d’information RFI, l’Organisation internationale de la Francophonie a été sollicitée pour évaluer la faisabilité d’un Fonds panafricain pour le cinéma et la télévision. Frédéric Bouilleux, directeur de la Langue française et de la Diversité culturelle à l’OIF, a décidé d’accompagner les organisateurs souhaitant des Fonds. Cependant, il souligne que l’OIF par sa vocation francophone n’a pas de légitimité à gérer un fonds panafricain.

 

 

Le Burkina Faso au siège de l’OIF

Le courier Vietnam relate l’entretien entre Abdou Diouf, secrétaire général de la Francophonie et Djibril Bassole, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération régionale du Burkina Faso, à l’occasion de sa visite en France. Face à la crise sans précédent que connaît le pays, le secrétaire général a réitéré son soutien plein et entier aux autorités burkinabé.

 

 

La session de l’Assemblée parlementaire africaine

Les travaux de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie se sont ouverts à Rabat. Les participants ont abordés la situation politique et sociale du continent, notamment l’impact réel des lois spécifiques sur le VIH/SIDA et les droits de l’Homme. Selon Africanmanager, la prochaine session est prévue du 4 au 8 juillet 2011 à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC).

 

 

La fusion des comités voués à la francophonie à Ottawa

Le journal local L’express Ottawa rapporte que le haut magistrat de la ville souhaite fusionner tous les comités voués à la francophonie dans une seule entité. Cette promesse de campagne devrait prendre forme d’ici le début de l’automne 2011.