Vu sur le web n°42 du Forum Francophone des Affaires du 16 juillet 2012

Publié le 16 juillet 2012

Maroc – Vietnam: signature d’un accord de promotion et de protection des Investissements

Maghrebemergent rapporte qu’un accord de promotion des investissements entre le Maroc et le Vietnam a été signé par le ministre marocain de l’Economie et des Finances, Nizar Baraka et le Vice-ministre des affaires étrangères de la République Socialiste du Vietnam, Bui Thanh Son lors de sa visite au Maroc. La convention, qui assure une garantie supplémentaire en terme de protection aux investissements effectués par les investisseurs marocains et vietnamiens dans les deux territoires respectifs, vise à promouvoir le flux des échanges commerciaux et d’investissement entre les deux pays.

Création d’une pépinière d’entreprise en Polynésie française

Une conférence débat sur les enjeux et perspectives de développements économiques liés à la création d’une pépinière d’entreprise en Polynésie française a été organisée dans la salle des conférence de l’ancienne présidence du Pays quartier Broche en présence de quelques représentants du pays, de l’Etat et du monde économique. Créée en août 2009, l’association Tahiti Fa’ahotu est le premier pôle d’innovation polynésien et regroupe des entreprises polynésiennes et des organismes de recherche et de formation autour d’un objectif commun : l’innovation pour la valorisation des ressources naturelles.La pépinière a développé des partenariats avec des pôles de compétitivité Mer Bretagne, Mer Provence-Alpes côte d’Azur, ainsi qu’avec le pôle de compétitivité Qualitropic de l’île de la Réunion.

Le décollage économique de l’Afrique est une réalité

Pour Slate Afrique, l’Occident ferait bien d’y prêter attention à l’Afrique subsaharienne qui commence à se débarrasser de sa réputation de dernière de la classe au niveau économique. Au cours des dix premières années du millénaire, six des dix économies à la plus forte croissance du monde (Angola, Nigeria, Ethiopie, Tchad, Mozambique et Rwanda) appartenaient à la région. Par ailleurs, cette croissance fulgurante ne vient pas uniquement de la flambée mondiale des cours des matières premières, du pétrole en particulier. Par exemple, l’Ethiopie a réussi à croître de 7,5% en 2011, sans produire une seule goutte d’or noir.

Croissance en Afrique : le développement durable est une priorité

Autre point de vue sur la croissance africaine dans Le Monde qui reprend un rapport de l’ONU qui estime que le développement durable en Afrique n’est pas un luxe. L’article estime que la croissance africaine repose sur l’exploitation de ressources naturelles non renouvelables et s’avère insuffisamment créatrice d’emplois en raison de la faible valorisation des produits de base qu’exporte l’Afrique. Le rapport "Le développement économique en Afrique : transformation structurelle et développement durable" publié mercredi 13 juin par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) préconise de ne pas suivre les erreurs des pays industrialisés qui ont pratiqué une insouciance environnementale résumée par le slogan " d’abord la croissance, l’environnement après "

Concertation francophone à Rio sur la gouvernance

Mediaterre rapporte que la concertation des experts francophones du 18 juin en marge de Rio+20 a permis d’approfondir avec une quarantaine de délégués les questions qui avaient été abordées plus rapidement dans les événements parallèles : Forêts, Économie verte, Gouvernance du développement durable dans l’espace francophone. En particulier, la concertation a insisté sur la question des processus : cadre institutionnel national, la coordination stratégique, l’intégration entre les paliers supra et infra nationaux, la prise en compte des parties prenantes, le suivi et l’évaluation continue, le renforcement de capacité des autorités et des parties prenantes. Sur le plan financier, les experts ont estimé que la finance carbone et les certificats d’économie d’énergie ne sont pas suffisants et les taux des banques sont trop élevés.

Le Maroc souhaite renforcer sa coopération avec le Vietnam

Vietnam+ rapporte qu’une délégation vietnamienne conduite par le vice-ministre des Affaires étrangères Bui Thanh Son a effectué du 13 au 17 juin une visite officielle au Maroc en vue de renforcer les relations de coopération multiforme bilatérale. Les deux parties ont convenu de promouvoir les échanges de délégations de tous échelons, les activités commerciales entre les deux pays et de se coordonner au sein des forums internationaux. Egalement, les deux pays ont signé un accord de renforcement et de protection de l’investissement et un autre de coopération dans le tourisme.