Vu sur le web n°5 : Un institut francophone lutte contre les maladies tropicales

Publié le 13 août 2010

L’initiative francophone solidaire

Le Courrier du Vietnam s’intéresse à l’Institut de la Francophonie pour la médecine tropicale (IFMT) implanté à Vientiane au Laos et créé à l’initiative de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF). Avec une double vocation de formation et de recherche, l’IFMT accueille chaque année 20 médecins des pays du Sud-Est asiatique et d’ailleurs pour suivre une formation spécialisée en médecine tropicale.

 

 

Le chiffre

150 étudiants, âgés de 12 à 75 ans et de 21 nationalités différentes, se rendent pour quinze jours aux Universités d’été de Boulogne-sur-Mer qui depuis 1951 ont pour objectif de faire découvrir la langue et la culture françaises. Un programme bien chargé, comme le décrit La Semaine dans le boulonnais , entre cours de français et des activités plus insolites comme des leçons de cuisine, la visite d’un casino ou une rencontre avec un fromager.

 

 

La personnalité de la semaine

A l’occasion d’un concert donné à Montréal, le quotidien québécois La Presse célèbre l’initiative de l’Orchestre de la Francophonie et donne la parole à son chef, Jean-Philippe Tremblay. L’orchestre, créé en 2001 à la suite des Jeux de la Francophonie permet à de jeunes musiciens venus du monde entier âgés de 18 à 30 ans de découvrir la vie d’orchestre durant un programme de 8 semaines sans rien débourser.

 

 

Le livre de la semaine

TV5 Monde s’intéresse à la lauréate 2010 du Grand prix littéraire francophone, Florentine Kima, auteure de Chienne de vie, dans lequel elle évoque la difficile conditions des femmes au Burkina Faso face au poids des traditions. L’écrivaine, qui n’a encore jamais été publiée, va voir son livre édité à 3 000 exemplaires.