FFA : Bienvenue au Canada

Par Son Excellence M. Marc Lortie, Ambassadeur du Canada en France

 

Ce n’est pas un secret : l’économie canadienne se porte bien. Le Canada, pays moderne, dynamique et compétitif, est le seul membre du G7 à présenter des comptes publics équilibrés, avec la dette publique la plus faible du groupe. Les taux d’inflation et d’intérêt se maintiennent à de bas niveaux. A cela s’ajoute une croissance du PIB de 2,5 % en 2007.

 

Le Canada ne prend cependant pas ces succès pour acquis, et aspire à sans cesse renouveler et à renforcer ses partenariats. La France est un partenaire essentiel, avec lequel le Canada partage une langue et une culture, et qui se hisse au 3e rang de ses investisseurs étrangers. Cependant, notre coopération peut encore s’élargir davantage et c’est vous, représentants du secteur privé, qui êtes les principaux artisans de cet élargissement.

 

2008 sera une année charnière dans la relation France-Canada. Trois événements majeurs réuniront nos deux pays au cours des prochains mois : le 400e anniversaire de fondation de la Ville de Québec, le XIIe Sommet de la Francophonie et le Sommet Canada-Union européenne.

 

Avec la fondation de Québec, notre pays fête cette année sa naissance en français il y a quatre siècles. Et quel symbole que ce 400e anniversaire coïncide justement avec la tenue, du 17 au 19 octobre à Québec, du XIIe Sommet de la Francophonie !

 

Ce Sommet, qui réunira 68 chefs d’États et de gouvernement, le Canada le souhaite dynamique et concret. Il y sera question d’enjeux qui comptent pour nos pays, comme la gouvernance économique, une composante importante du développement des économies francophones. La communauté d’affaires canadienne a vu, dans ce Sommet de la Francophonie et dans le Sommet Canada-Union européenne qui le précédera, des tremplins pour nos partenariats économiques. Elle a donc entrepris d’accueillir, en 2008, ses partenaires d’affaires, en faisant la part belle à ceux des pays francophones, y compris de l’Afrique francophone, dont les échanges commerciaux avec le Canada s’élèvent, en 2007, à près de 10 milliards $ CAN.

 

Finalement, le Président français et le Premier ministre canadien seront réunis au Canada le 17 octobre à l’occasion du Sommet Canada-Union Européenne. Lors du dernier Sommet Canada-UE à Berlin, nos représentants sont convenus d’étudier e n s e m ble les bénéfices d’un partenariat économique renforcé entre le Canada et l’Union Européenne. Cette étude, aujourd’hui lancée, vise à l’examen des obstacles tarifaires et non tarifaires au flux de biens, de services, de capitaux et à l’évaluation des avantages qu’apporterait leur élimination.

 

Ainsi, l’année en cours offre aux gens d’affa i res canadiens de multiples occasions concrètes de créer et de renforcer leurs partenariats transatlantiques. C’est une chance qu’ils ne laisseront pas passer. Notre économie dépend, en effet, très sensiblement de notre commerce avec nos partenaires étrangers : nos exportations de biens et de services représentent environ 40 % de notre PIB. Nous échangeons avec les États-Unis pas moins de 2 milliards de dollars par jour, ce qui en fait l’intégration économique la plus forte au monde. Outre un climat d’investissement très favorable (2,5 % de croissance, budget excédentaire depuis plus de 10 ans, dette effacée à l’horizon 2020 et impôt sur les sociétés réduit à 15 %), c’est précisément l’accès à ce marché exceptionnel – celui de l’ALÉNA – que nous offrons à nos partenaires investisseurs.

 

L’attrait du Canada repose aussi sur ses va l e u rs d’ouve rture. C’est une société urbaine, profondément multiculturelle, formée de vagues successives de migrations. C’est un pays qui fonde l’avenir de sa démographie et de son économie sur ses citoyens venus d’ailleurs. Le Canada présente une société ouverte sur le monde, adaptable, fortement éduquée. Une société dans les valeurs de laquelle nos partenaires francophones se reconnaissent. Ceux et celles qui connaissent le Canada savent qu’il flotte à Vancouver un parfum d’Asie, qu’on trouve un peu d’Europe centrale et orientale dans les Prairies, une bonne dose d’Afrique dans les provinces de l’Atlantique et un peu de tout cela à Montréal et à Toronto!

 

Nous comptons sur vous et vous attendons au Canada en 2008.