TOURISME

Retrouvez chaque mois les actualités du tourisme sur un point intéressant l’espace économique francophone

 

Danièle KÜSS

Éditorial d’avril 2018

Actualités du tourisme francophone :

2017, l’Année internationale du Tourisme durable pour le Développement, vient de se terminer. Le 19 Décembre, la cérémonie de clôture a été l’occasion, pour le Directeur général de l’Office des Nations unies à Genève, de rappeler qu’il est « crucial d’assurer la durabilité du Tourisme, grâce à un Tourisme durable qui soit viable économiquement, accepté culturellement et pratiqué universellement ».

Il a salué l’action de l’OMT (L’Organisation mondiale du Tourisme des Nations unies) qui a notamment présenté son Rapport sur le Tourisme et les objectifs du développement durable, en collaboration avec le PNUD (le Programme des Nations unies pour le Développement). Il porte sur les liens entre le Tourisme et les objectifs de Développement durable dans les politiques nationales et dans les stratégies du secteur privé. Il montre par exemple ce qu’apporte le  secteur à la croissance économique et à l’élimination de la pauvreté, à la formation professionnelle donc à l’accès à des meilleurs emplois et parfois à des premiers emplois pour des jeunes et des femmes, au développement territorial cohérent, à la consommation et à la production responsables, à la lutte contre le dérèglement climatique et à la protection des patrimoines naturels dont la vie sous-marine qui est devenue un enjeu mondial.

Ce Rapport est disponible sur le site de l’OMT ainsi que la feuille de route pour 2030 qui en découle. « Voyage. Apprécie. Respecte ».

 

Le Baromètre de Décembre de l’OMT confirme pour 2017 les prévisions optimistes qui avaient été faites en cours d’année: D’après les chiffres disponibles pour les 10 premiers mois de l’année la croissance est de 7% par rapport à la même période de 2016 soit déjà 70 millions d’arrivées internationales supplémentaires, et cette fréquentation est observable dans toutes les régions du monde. Le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifaï, les a commentés à Oman le 11 décembre dernier, en rappelant la forte résilience du Tourisme « dont témoigne la poursuite de la croissance dans de nombreuses destinations du Moyen Orient et le redressement rapide dans d’autres ».

C’est l’Europe qui a connu la plus forte croissance (+ 8%), suivie de très près par l’Afrique grâce au net redressement intervenu en Afrique du nord (+ 13%) et aux bons résultats de l’Afrique subsaharienne (+ 5%).

S’agissant des marchés émetteurs l’année 2017 aura été marquée par une forte reprise des dépenses des touristes venant du Brésil et de Russie. Les Chinois restent les premiers et ont, de plus, la plus forte croissance (+ 19%).

 

L’OMT et la Commission européenne (DG Croissance) ont réuni à Bruxelles, fin novembre dernier, des responsables nationaux de l’élaboration des politiques de Tourisme et des statisticiens pour avancer dans la réalisation de la mesure de l’impact économique réel du secteur grâce aux Comptes Satellites du Tourisme car tous les pays européens n’ont pas encore de CST. Ce projet qui bénéficie de financements COSME durera jusqu’en février 2018.

Cette démarche éminemment stratégique va permettre de « réveiller » les décideurs qui n’ont pas encore pris conscience du véritable poids économique de ce secteur qui est en fait aussi, au-delà des revenus directs qu’il génère, un levier de développement pour de nombreux autres secteurs de l’Economie.

 

Le 1er Janvier 2018, le nouveau Secrétaire général de l’OMT vient de prendre ses fonctions. Il s’agit de Zurab Pololikashvili (géorgien). Il a été désigné pour quatre ans, le 14 septembre, à Chengdu (Chine), lors de la vingt-deuxième Assemblée générale. Il a été notamment Ministre du développement économique, Ministre-adjoint des Affaires étrangères et Ambassadeur en Espagne, au Maroc, en Algérie et en Andorre. Le nouveau Secrétaire général de l’OMT parle plusieurs langues dont le français. Il succède à Taleb Rifaï (Jordanien) qui a dirigé l’OMT pendant 8 ans. (Voir l’éditorial)