Danièle Küss – décembre 2018

Publié le 9 juillet 2019

Photo D.Küss jpg
Danièle KÜSS

Expert indépendant en Tourisme international après avoir été Chef du Pôle Développement international du Tourisme au Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, Chargée des affaires internationales à la sous-Direction du Tourisme du Ministère de l’Economie et Secrétaire générale de la Conférence Permanente du Tourisme rural.


 Edito/Tourisme. Danièle KÜSS. 12.2018

La première Conférence ministérielle OMT/OACI [1] sur le Tourisme et le Transport aérien en Afrique se tiendra au Cap vert (à Santa Maria, île de Sal) du 27 au 29 mars 2019. L’objectif est de réunir des hauts Fonctionnaires et des Experts techniques, des organisations internationales et des professionnels du secteur privé concernés par ces secteurs pour :

– Identifier les possibilités et les défis associés au développement de la connectivité et de la fluidité des voyages sur le continent africain ;

– Améliorer la compréhension commune des impératifs commerciaux et les réponses à y apporter en renforçant le dialogue entre les deux secteurs ;

– Accroître la volonté politique de prendre en compte les priorités des deux secteurs dans les programmes d’action nationaux, régionaux et mondiaux ;

– Soutenir la réalisation de l’agenda 2063 de l’Union africaine.

La Conférence fera un point sur la situation actuelle et proposera aux Etats africains intéressés des solutions concrètes et des moyens crédibles pour bénéficier du développement en cours du Tourisme et du transport aérien sur le continent [2].

L’enjeu est capital pour les pays de type PMA, ou PEID[3] , ou « en développement sans littoral », car le Tourisme est souvent chez eux une des rares activités économiques pour lesquelles leur situation géographique conjuguée à des ressources naturelles et culturelles exceptionnelles leur donne « naturellement » un avantage compétitif très fort et une assurance de retour sur investissement très rapide en comparaison avec les autres secteurs.

L’enjeu est aussi très important pour tous les autres pays de l’Afrique francophone car le Tourisme est le seul secteur économique dont la croissance est la plus forte et la plus constante depuis 8 ans sans interruption.

Le Tourisme est aussi le seul secteur capable de favoriser parallèlement des investissements dans de nombreux autres domaines, dont les infrastructures qui bénéficient à l’ensemble de la vie économique et à la population ; sans compter la quantité importante de devises générées, la création d’emplois locaux, et le renforcement des capacités d’intervention d’urgence et humanitaire, en cas de crise et d’urgence de santé publique.

Le ciel africain a considérablement changé avec l’apparition de nouveaux transporteurs, l’adoption de la décision de Yamoussoukro en 2000 et le lancement du Marché unique du Transport aérien en Afrique (MUTAA) à Addis-Abeba le 29 Janvier 2018.

L’Afrique francophone ayant un énorme potentiel inexploité de croissance du Tourisme, ce rendez-vous est une occasion à ne pas manquer. A condition d’y participer …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

[1]  Organisation Mondiale du Tourisme des Nations unies / Organisation de l’Aviation Civile Internationale

 

[2] Les inscriptions et les documents de travail seront accessibles sur le lien suivant :

http://africa.unwto.org/fr/event/premiere-conference-ministerielle-omt-oaci-sur-le-tourisme-et-le-transport-aerien-en -afrique-0

 

[3] PMA : Pays les moins avancés (33 sur 48 sont en Afrique subsaharienne),

PEID : Petits Etats insulaires en développement.