Vu sur le web n°40 du Forum Francophone des Affaires du 12 juin 2012

Publié le 12 juin 2012

La France investit dans les données sur les "nuages"

L’informaticien rapporte que l’Etat français, via le Fonds national pour la société numérique, va financer à hauteur de 75 millions d’euros un projet d’informatique "en nuage" porté par SFR et Bull afin de stocker les données informatiques sensibles françaises et européennes. Le projet représente un investissement de 225 millions d’euros et prévoit la création directe d’environ 400 nouveaux emplois.

Coopération : une position africaine commune au sommet de Rio

Mediaterre signale que les pays africains préparent une stratégie commune pour le sommet de la Terre portant principalement sur : l’engagement des pays développés d’allouer 0, 7 % du PIB à l’aide au développement, l’adoption d’une solution équitable pour l’annulation totale de la dette et la création d’une agence spécialisée des Nations Unies sur le continent africain. Selon Achim Steiner, Directeur Exécutif du PNUE, " Rio 20 constitue une réelle occasion de passer à la vitesse supérieur et de faire fructifier ces  »jeunes pousses ».

Vers un rapprochement entre la France et le Niger

A la suite d’une rencontre entre le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et son homologue nigérien Brigi Rafini, la France veut "intensifier sa coopération" avec le Niger, "dans le cadre de sa stratégie au Sahel", pouvait-on lire dans Le Monde. Alors que le Sahel est confronté à une menace terroriste qui fait peser un risque sur la stabilité des pays de la région, Jean-Marc Ayrault a assuré son homologue de la solidarité de la France et de son engagement en faveur de la paix, de la prospérité et du développement économique et social de chacun d’entre eux. 

La Francophonie : une "grande expérience" dans le domaine de l’aide européenne au développement

Euractiv estime qu’alors que l’Union européenne s’embarque dans une révision majeure de ses politiques d’aide aux pays en développement, l’Organisation internationale de la Francophonie est persuadée que les relations étroites qu’elle entretient avec les pays africains francophones pourront aider l’Union à se mobiliser sur le plan politique. Selon Pietro Sicuro, le représentant permanent de l’OIF à Bruxelles, l’OIF "peut guider l’UE et l’aider sur un terrain qui n’est pas le sien et dans lequel l’OIF a une grande expérience". 

L’Afrique : une bonne destination pour les Affaires

Selon Shanta Devarajan, économiste en chef de la Banque mondiale pour l’Afrique, interviewé par Afriquinfos, de plus en plus courtisée par des puissances étrangères et surtout dopée par les investissements chinois, l’Afrique s’impose comme une bonne destination pour les affaires. L’enjeu principal du continent, selon lui, consiste à trouver un emploi pour les 10 millions de jeunes qui arrivent sur le marché de l’emploi chaque année. Néanmoins, il estime que la croissance continue de l’Afrique pourrait patir du prolongement de la crise financière européenne, si elle venait à affecter le marché des matières premières.