3, place de la Coupole, BP 98
94223 Charenton Cedex, France
Tendances économiques

Observatoire du tourisme francophone du 21 Février

Tourisme d’affaires les dépenses sont en hausse

Selon Tourmag et le Baromètre Bedoul / Coach Omniuum sponsorisé par Business Solutions, le volume des dépenses des entreprises installées en France, sur le marché du tourisme d’affaires s’est établi à 8,81 milliards d’euros en 2010, soit une augmentation de 4,2% par rapport à l’année précédente. A noter que les chiffres sont encore loin des niveaux record connus par le secteur il y a une dizaine d’année.

La France reste au top

Avec 78,95 millions de touristes accueillis en France l’an dernier, le pays conserve son rang de leader des destinations touristiques au monde selon l’Organisation mondiale du tourisme.Metrofrance explique que le nombre de touristes de passage en France a progressé entre 2009 et 2010 de 2,8%. Les Etats-Unis occupent la seconde place, puis la Chine et l’Espagne.

Coopération touristique

D’après French.cri, Le Liban, la Syrie, la Turquie et la Jordanie ont tenu une réunion ministérielle mardi à Beyrouth pour explorer la possibilité d’instaurer un visa touristique commun. Le ministre syrien du Tourisme Saadallah Agha al-Qalaa a déclaré mardi 8 février aux journalistes que 110 millions de personnes pourraient tirer bénéfice de la coopération entre ces quatre pays dans le domaine du tourisme.

Le Québec séduit les américains

L’année 2010 a vu la hausse des touristes américains au Québec, c’est la première hausse depuis 2002. Ainsi, pour l’Office du tourisme, la priorité numéro un en 2011 sera de faire la promotion du Québec aux États-Unis, particulièrement dans les états limitrophes au Québec, afin de continuer sur cette lancée. Pour Quebechebdo, ces Américains viennent entre autres pour leurs congrès. Une clientèle d’affaires payante. Ainsi, la ville aura profité d’une hausse d’achalandage touristique de 1,9 % en 2010, par rapport à l’année précédente.

Monaco toujours en vogue

Pariscotedazur publie les premiers résultats de l’enquête menée à sa demande sur le comportement et le niveau de satisfaction des clientèles touristiques de la Principauté. Résultat : Pour 96,4 %, des touristes interrogés, ils se déclarent très satisfaits ou satisfaits de leur séjour à Monaco. L’étude ne s’arrête pas là et détaille l’âge, l’origine géographique, la durée de séjour, les activités pratiquées, les catégories socioprofessionnelles, le degré de fidélisation, les dépenses… De précieuses informations pour encore améliorer la qualité des services touristiques.

Publications associées
Tendances économiques

Edito Tourisme

Djerba sera la capitale mondiale de la francophonie en novembre 2021, si le contexte sanitaire permet à la Tunisie d’accueillir le 18ème Sommet de la Francophonie sur le thème « Connectivité dans la diversité : le numérique vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone ». Sarra Maâouia a rappelé à cette occasion que l’espace francophone constitue un territoire de relations économiques et commerciales privilégiées, par son histoire et par sa langue.  C’est le moment de se souvenir que le français est la langue du Tourisme, et mon Edito de septembre 2017 sur ce thème est plus que jamais d’actualité. …
En savoir plus, lire la suite
Tendances économiques

Diasporas africaines, mobile money, quel avenir ? - Ares & Co

Ares_202001_AC_AfriqueTélécharger …
En savoir plus, lire la suite
Tendances économiques

Diaspora et Mobile Money : un vivier de croissance pour le continent africain - Ares & Co

Tant en France que dans les pays africains, il existe une prise de conscience bien réelle de l’importance de la diaspora et du rôle qu’elle peut jouer notamment comme accélérateur des économies du continent. Si toutes les générations diasporiques n’ont pas le même rapport à l’Afrique  – les anciennes générations se sentent « redevables », quand les nouvelles générations envisagent davantage l’Afrique comme une terre d’opportunité – une constante demeure : les transferts d’argent vont croissants. Même si l’essentiel des transferts réalisés vers l’Afrique sert encore à subvenir aux besoins des familles, les questions de développement économique local et de créations d’activités sont ouvertement discutées au sein des plus jeunes générations. …
En savoir plus, lire la suite