3, place de la Coupole, BP 98
94223 Charenton Cedex, France
Tendances économiques

Observatoire du tourisme francophone du 26 juillet 2011

Les labels de l’écotourisme

Force est de constater que les acteurs du tourisme privilégient de plus en plus l’écotourisme. En effet, à l’échelon européen, l’Eco-label Européen est attribué aux structures indépendantes ou aux chaînes d’hôtels à faible impact environnemental selon des critères stricts comme par exemple, par l’enseigne Best Western. Selon 20 minutes, la région Aquitaine arrive en tête forte de 20 établissements labellisés, ce qui représente 10% des hébergements sur le territoire français. Quant au bord de mer, le pavillon bleu cible les stations balnéaires et ports de plaisance de 41 pays engagés dans une politique environnementale. De plus, cette année un partenariat avec Eco-Emballage incite au tri des emballages dans les ports et les communes labellisés. En ce qui concerne les parcs naturels, WWF a attribué le "gîte panda" à 280 Gites en France répondant à des critères précis. Au niveau international, la clef verte est un programme d’éducation à l’environnement s’adressant à tout type d’établissement et développé dans 18 pays. L’organisation ATR s’emploie à sensibiliser les visiteurs à la culture des populations d’accueil, et s’assure de la distribution équitable des retombées touristiques, au même titre que l’Association pour le tourisme équitable et solidaire (Ates) dont la charte a été adoptée par 35 pays. Enfin, l’économie rurale semble concernée d’une part à travers les écogîtes et l’éco-construction pour la protection du patrimoine bâti en France, et d’autre part via la préservation du patrimoine agricole garanti par le label "bienvenue à la ferme".

 

  

 

Le Mali veut rester une destination touristique

Pros du tourisme rapporte que le Mali n’est plus une destination touristique attrayante, depuis les actes terroristes. Ainsi, l’Etat malien a décidé de renforcer la sécurité autour des sites touristiques. Pour ce faire des policiers en civil seront postés à des endroits clés des circuits ainsi que des patrouilles de l’armée.

 

 

La France connaît une hausse de sa fréquentation touristique.

D’après le quotidien le Parisien, les premiers résultats de réservations dévoilés par le secrétaire d’Etat chargé du Tourisme rendent confiants les professionnels du tourisme quant à la saison estivale sur le sol français. Les nuitées seraient en hausse de 8% en juillet et de 13% en août en ce qui concerne les touristes en provenance du Royaume-Uni, de l’Allemagne, de la Belgique, de l’Italie et des Pays-Bas. De plus un baromètre TNS Sofres, constate une augmentation du taux de réservation en juillet par rapport à la même époque en 2010, notamment dans l’hôtellerie et pour le camping. Ce vent favorable sur le tourisme français s’explique d’une part par la parité euro/dollar favorable à la monnaie européenne et d’autre part par les crises dans les pays arabes, provoquant un report des départs sur les pays européens.

 

 

L’éco tourisme au Liban

Selon le site d’actualité Ilouban, l’ONG Orange house projet, oeuvre depuis dix ans pour la préservation des tortues marines au Sud du Liban. Ainsi, ce pionnier de l’éco-tourisme au Liban a connu plusieurs phases pour mener à bien ce projet. D’abord la dépollution des plages de tous les sacs plastiques et autres ordures qui nuisent aux animaux, puis par des recueils d’informations en tous genre sur les tortues notamment leur nombre, leurs races et leurs lieux de ponte favoris. Puis, afin de financer les actions, une chambre a été louée dans le complexe, actuellement il en existe 3. Les chambres se louent 50$ par personne pour un couple et 75$ pour une personne seule, petit déjeuner compris.

 

 

Le Maroc une destination de choix pour le tourisme d’affaire

Au carrefour de l’Afrique et de l’Europe, le Maroc bénéficie d’une facilité d’accès et dispose de nombreux avantages, notamment ses ressources naturelles et son patrimoine culturel. Selon le portail d’information Au fait, Marrakech, Meknès et Casablanca constituent des villes phares pour le tourisme d’affaires. Force est de constater que les professionnels chinois, qui ont eu une série de rencontres avec leurs homologues marocains, ont exprimé leur intérêt pour le Maroc. Ainsi, les multinationales chinoises dans différents secteurs cherchent à s’implanter au Maroc qu’elles considèrent comme plateforme essentielle pour accéder aux marchés africain et européen.

 

 

Les lacunes du Grand Paris pour le tourisme d’affaire

Le Figaro rapporte que l’Ile-de-France est la première métropole touristique au monde ainsi que la première région économique française. Toutefois, Paris perd des parts de marché face à Singapour ou Barcelone. C’est dans ce contexte que l’ancienne ministre de l’Économie Mme Lagarde et le secrétaire d’État au Tourisme, ont missionné Gilles Pélisson, ancien patron d’Accor, pour dresser un état des lieux précis de la situation et formuler des propositions d’amélioration. Le Charles de Gaulle express semble être une priorité qui permettra de relier directement Roissy à la gare de l’Est. De plus, le rapport souligne un manque de grandes salles et incite à quelques "petites choses" pour améliorer la vie des touristes, notamment les taxis.

 

 

Comment relancer l’économie malgache ?

Des jeunes malgaches s’expriment sur le site d’actualité Afrique jet au sujet de la situation économique de leur pays. Ainsi, la cause de la récession est la crise socio-politique qui perdure dans leur pays et un manque manifeste d’éducation qui reste la base de tout développement pour ces jeunes. Certains optent, pour un investissement massif dans les entreprises franches, qui leur semble être un secteur performant pour réhausser l’économie malgache. Pour d’autres, il faut mettre fin au néo-libéralisme et s’inspirer de ce qui se passe dans les pays d’Amérique latine tels que le Venezuela ou l’Équateur. Dans une stratégie de redynamisation de l’économie, le tourisme tiendrait une place primordiale a fortiori l’éco-tourisme. De plus, près de 85% des Malgaches sont des agriculteurs, ce qui semble être un atout face à la crise alimentaire mondiale car l’aménagement d’infrastructures permettrait d’investir dans la production.

 

 

L’évolution de l’e-tourisme

Selon le blog etourisme, l’industrie touristique est le premier secteur de l’e-commerce. En effet, en 2011, 6 européens sur 10 réservent leur voyage en ligne et la France connaît une progression de 12% au 1er trimestre 2011.Force est de constater que les individus se déplacent régulièrement avec des objets high-tech et ce même en vacances. Pour les professionnels du secteur, l’e-tourisme a laissé place au tourisme numérique, c’est à dire les "So-Lo-Mo " (Social-Local-Mobile). Sous cette appellation se cache un phénomène qui a été l’un des principaux thèmes de la conférence PhocusWright au salon ITB Berlin en mars 2011. On observe 3 points: l’influence du cercle social dans la préparation de séjours, qui est une continuité du traditionnel “bouche-à-oreille”. La localisation car 20% des recherches sur Google sont liées à la géo-localisation et enfin la propagation des smartphones dont 12,6 millions de Français sont équipés

Publications associées
Tendances économiques

Edito Tourisme

Djerba sera la capitale mondiale de la francophonie en novembre 2021, si le contexte sanitaire permet à la Tunisie d’accueillir le 18ème Sommet de la Francophonie sur le thème « Connectivité dans la diversité : le numérique vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone ». Sarra Maâouia a rappelé à cette occasion que l’espace francophone constitue un territoire de relations économiques et commerciales privilégiées, par son histoire et par sa langue.  C’est le moment de se souvenir que le français est la langue du Tourisme, et mon Edito de septembre 2017 sur ce thème est plus que jamais d’actualité. …
En savoir plus, lire la suite
Tendances économiques

Diasporas africaines, mobile money, quel avenir ? - Ares & Co

Ares_202001_AC_AfriqueTélécharger …
En savoir plus, lire la suite
Tendances économiques

Diaspora et Mobile Money : un vivier de croissance pour le continent africain - Ares & Co

Tant en France que dans les pays africains, il existe une prise de conscience bien réelle de l’importance de la diaspora et du rôle qu’elle peut jouer notamment comme accélérateur des économies du continent. Si toutes les générations diasporiques n’ont pas le même rapport à l’Afrique  – les anciennes générations se sentent « redevables », quand les nouvelles générations envisagent davantage l’Afrique comme une terre d’opportunité – une constante demeure : les transferts d’argent vont croissants. Même si l’essentiel des transferts réalisés vers l’Afrique sert encore à subvenir aux besoins des familles, les questions de développement économique local et de créations d’activités sont ouvertement discutées au sein des plus jeunes générations. …
En savoir plus, lire la suite