3, place de la Coupole, BP 98
94223 Charenton Cedex, France
Tendances économiques

Observatoire du tourisme francophone du 25 janvier

La 3ème édition du salon du e-tourisme « Voyage en multimédia » ouvre ses portes début février

La 3ème édition de « Voyage en multimédia », rendez-vous professionnel de l’e-tourisme, ouvrira ses portes du 1er au 2 février au Palais des Congrès de Saint-Raphaël, note le portail des professionnels du tourisme TourMag.com. Les organisateurs ont souhaité en faire un salon pragmatique qui vise à l’opérationnalité, dans un secteur soumis à des évolutions technologiques très rapides. Les acteurs institutionnels (CRT, CCI, offices de tourisme) y côtoieront de grandes marques de l’e-tourisme telles qu’Expedia, Trivago, TripAdvisor ou Vinivi.

Après une baisse de fréquentation, la Martinique se refait une beauté

Le Figaro rapporte le renouveau touristique martiniquais. Handicapée par un climat social difficile en 2009 (la fréquentation tomba à moins de 500.000 visiteurs, contre le double dix ans plus tôt), supplantée par ses voisins au niveau des tarifs, l’île relève la tête et poursuit ses efforts pour charmer les touristes : remise à neuf de l’offre hôtelière, liaisons aériennes renforcées et accessibles, mise en valeur de la palette d’activités… Les spécialistes de la destination avouent des réservations en hausse de 20 à 50% cet hiver.

Québec : Congrès et tourisme d’affaires, une industrie de 100 millions de dollars

On apprend sur un site d’information économique québécois que selon l’Association des bureaux de congrès du Québec, les destinations de congrès ont représenté plus de 450.000 nuitées pour plus de 100 millions de dollars de dépenses en 2011. L’augmentation des événements de 16% confirme que le tourisme d’affaires et de congrès s’affirme. Du point de vue des tendances, on note que la clientèle réserve davantage à la dernière minute, que les événements sont plus courts et que l’utilisation des médias sociaux est grandissante à l’occasion de ces rendez-vous.

1 milliard de touristes en 2012 selon l’Organisation Mondiale du Tourisme

Le site BusinessTravel.fr rapporte que l’Organisation Mondiale du Tourisme prévoit que le cap du milliard de touristes sera dépassé en 2012 contre 980 millions en 2010 (+4%). La croissance a été forte en Europe(+6%) qui représente un peu plus de la moitié du total mondial. En Afrique, les chiffres se sont stabilisés à 50 millions d’arrivées avec une hausse de l’Afrique Subsaharienne et une baisse du Maghreb notamment en raison des troubles politiques. Le tourisme représente aujourd’hui 5% du PIB mondial et 6% des exportations.

La Tunisie classée deuxième mondiale en tourisme thérapeutique

Selon News of Tunisia, la Tunisie a été classée deuxième destination mondiale en tourisme de thalassothérapie et ce malgrè une forte régression du secteur du tourisme médical en 2011. Elle s’appuie notamment sur la combinaison du confort d’hôtels de luxe et la revitalisation de traitements thérapeutiques à base de minéraux naturels.

Bientôt un code des investissements touristiques au Cameroun

Le site d’information sur le développement durable Médiaterre rapporte que le Cameroun compte finaliser son projet de code sectoriel des investissements touristiques, l’une des principales résolutions du Conseil National du Tourisme, tenu le 4 janvier à Yaoundé. Le Conseil a également adopté des recommandations concernant l’implication des collectivités territoriales dans le développement du tourisme local et le renforcement des mesures de sécurité. Le secteur touristique camerounais connait une embellie depuis quelques années et sa fréquentation est passée de 572.000 touristes en 2010 à plus de 600.000 en 2011.

Le tourisme marocain garde le cap

Le secteur du tourisme marocain affiche pour 2011 une croissance importante (+2% d’arrivées, des investissements à hauteur de 12,8 milliards de dirhams contre 8 milliards en moyenne ces trois dernières années), a indiqué le cabinet d’intelligence économique Oxford Business Group. Cette croissance contra-cyclique (baisse de la demande européenne, troubles politiques régionaux) a été en partie réalisée grâce à de nouveaux investissements étrangers et une stratégie gouvernementale qui vise à augmenter à la fois la capacité d’hébergement et le nombre de visiteurs.

Antibes lance un plan d’action pour développer le tourisme d’affaires

L’office de tourisme a l’intention de promouvoir le tourisme d’affaires avec le futur gestionnaire privé du Palais des Congrès indique Nice Matin. Un plan d’action ambitieux pour 2012 a été dévoilé, avec l’objectif de faire apparaitre Antibes non seulement comme une destination balnéaire mais également comme un lieu d’accueil d’évènements exceptionnels. Les professionnels antibois entendent ainsi développer une campagne internationale de publicité, essentiellement en Grande-Bretagne, une politique de produits touristiques identifiés mais également une stratégie touristique en direction des nationaux, qui représentent 47% de la fréquentation touristique.

Les professionnels du tourisme s’engagent pour améliorer la mobilité des visiteurs en Ile-de-France

Les organisations professionnelles du tourisme s’engagent avec la Chambre de commerce et d’industrie de Paris pour améliorer l’accueil et la mobilité des touristes en Ile-de-France lit-on sur le Parisien.fr. Les partenaires veulent notamment mettre en place des services de mobilité innovants pour répondre aux besoins des touristes et souhaitent que des dispositifs d’accueil spécifiques pour les touristes d’affaires soient développés. Ils demandent la prise en compte de tous les handicaps dans la gestion de la mobilité, et la création d’une offre de services innovants.

Publications associées
Tendances économiques

Edito Tourisme

Djerba sera la capitale mondiale de la francophonie en novembre 2021, si le contexte sanitaire permet à la Tunisie d’accueillir le 18ème Sommet de la Francophonie sur le thème « Connectivité dans la diversité : le numérique vecteur de développement et de solidarité dans l’espace francophone ». Sarra Maâouia a rappelé à cette occasion que l’espace francophone constitue un territoire de relations économiques et commerciales privilégiées, par son histoire et par sa langue.  C’est le moment de se souvenir que le français est la langue du Tourisme, et mon Edito de septembre 2017 sur ce thème est plus que jamais d’actualité. …
En savoir plus, lire la suite
Tendances économiques

Diasporas africaines, mobile money, quel avenir ? - Ares & Co

Ares_202001_AC_AfriqueTélécharger …
En savoir plus, lire la suite
Tendances économiques

Diaspora et Mobile Money : un vivier de croissance pour le continent africain - Ares & Co

Tant en France que dans les pays africains, il existe une prise de conscience bien réelle de l’importance de la diaspora et du rôle qu’elle peut jouer notamment comme accélérateur des économies du continent. Si toutes les générations diasporiques n’ont pas le même rapport à l’Afrique  – les anciennes générations se sentent « redevables », quand les nouvelles générations envisagent davantage l’Afrique comme une terre d’opportunité – une constante demeure : les transferts d’argent vont croissants. Même si l’essentiel des transferts réalisés vers l’Afrique sert encore à subvenir aux besoins des familles, les questions de développement économique local et de créations d’activités sont ouvertement discutées au sein des plus jeunes générations. …
En savoir plus, lire la suite